http://www.tomaszfall.ch/files/gimgs/th-18_mao.jpg
http://www.tomaszfall.ch/files/gimgs/th-18_staline.jpg
http://www.tomaszfall.ch/files/gimgs/th-18_el-assad.jpg
http://www.tomaszfall.ch/files/gimgs/th-18_sadam.jpg
http://www.tomaszfall.ch/files/gimgs/th-18_khadafi_v2.jpg
http://www.tomaszfall.ch/files/gimgs/th-18_hitler.jpg
http://www.tomaszfall.ch/files/gimgs/th-18_franco.jpg

Amorces spectrales de l'insécurité intemporelle, Untitled rassemble 7 stigmates encore frais du 20ème et 21ème siècles. La retouche numérique d'images largement diffusées sur internet ou divers médias fait ressortir les éléments caractéristiques de sombres, mais illustres visages à la manière des sérigraphies d'Andy Warhol, non pas dans le domaine du chic et du glamour, mais dans celui de la virilité masculine et de l'aliénation du pouvoir. Le projet ne s'inscrit en aucun cas dans une démarche conceptuelle post pop-art bien que certaines préoccupations communes affleurent naturellement.
Les quelques traits qui figurent sur fond immaculé déclenchent une sorte de flash instantané au même titre qu'un archétype d'une époque bien précise. Le fait se corrobore par la répétition quasi inévitable de ces schémas visuels dans l'histoire humaine, et par le jeu et l'abus de diffusion non-consensuels d'images à une population sous contrôle. Untitled se veut une réflexion sur le poids de la propagande au sein des sociétés quelles qu'elles soient, sur la nécessité d'une mémoire historique et un clin d'oeil à ce que les mass-média ethno-centristes nomment le “printemps arabe“.

Tomasz Fall